Accueil >> capesup-paces.fr Informations sur la PACES a Grenoble >> Réforme de la PACES 2017 à Grenoble
Réforme de la PACES 2017 à Grenoble

Réforme de la PACES 2017 à Grenoble

Depuis l'instauration de la PACES, des modèles alternatifs ont été créés dans plusieurs facultés pilotes afin de diversifier le profil des étudiants en santé et d'améliorer l'entrée dans les études médicales et paramédicales.

Le 20 janvier dernier les universités ont déposé leur dossier de participation à ces expérimentations au ministère.
les villes concernées sont Angers, Brest, Caen, Créteil, la Réunion, Marseille, Reims et Grenoble.

Le jury final s'est donc réuni le 2 Mars 2017 pour acter la réforme. 

Projet d'expérimentation PACES (décret 2014-189 du 20 février 2014 modifié) - Grenoble

Dans l'attente de la publication de l'arrêté qui en fixera les contours, les UFR de Médecine et de Pharmacie ont été autorisées à mettre en œuvre les deux volets du projet d'expérimentation qu'elles portaient, à partir de la rentrée 2017-2018. Cette expérimentation implique:

  • La mise en place d'un contrôle continu intégral, dont les premières épreuves seront organisées 8 semaines après le début des enseignements.
  • La réorientation systématique, dès le mois de novembre, et sur la base du résultat obtenu aux épreuves de contrôle continu, de 15% de l'effectif des étudiants inscrits ;
  • L'admission en 2ème année des études médicales, pharmaceutiques et maïeutiques de candidats provenant d'autres formations que la PACES, dans la limite de 10% du numerus clausus pour chacune des filières. Cette admission sera prononcée par un jury à l'issue d'un entretien et reposera sur la validation des résultats obtenus au cours de la Licence et l'évaluation d'un stage réalisé en milieu de santé.


Texte officiel : cliquez-ici

Consultez notre page sur le déroulement de la PACES à Grenoble (à partir de septembre 2017) : cliquez-ici

Pour toutes demandes d'informations cliquer ici